Livraison Offerte dès 50 € en France Métropolitaine.

Commande au 04 13 41 94 52

Logo Neuralia
Les différents types de mémoire
20 septembre 2022- 4 minutes

Les différents types de mémoire


On ne tranchera pas ici la controverse qui opposa à distance, voilà plus d’un siècle, Bergson à Ribot. Que le souvenir ait son empreinte matérielle dans le cerveau, qu’il soit par conséquent logé on ne sait trop comment dans les fibres du système nerveux, comme le soutenait Ribot, ou que le cerveau ne soit que le moyen par lequel les souvenirs, qui se conservent en soi, dans le temps, viennent s’insérer dans le présent de l’action, et en vue d’une action, comme l’écrivait Bergson, n’a que peu d’importance pour le neurochirurgien. Lui, à l’observation, constate que la mémoire du patient n’est pas affectée de la même manière selon le type de lésions qui touchent son cerveau. Et de là il en déduit qu’il existe différents types de mémoire.


Distinctions des types de mémoire en fonction des troubles cognitifs


Les causes d’une lésion cérébrale sont nombreuses, mais toutes n’entraînent pas des troubles mnésiques. Parmi les causes auxquelles on pense prioritairement, il y a les lésions cérébrales traumatiques dues à une chute, un accident de la route, un choc violent ou une explosion ; il y a pareillement les lésions cérébrales acquises non causées par un traumatisme, par exemple une crise cardiaque, une rupture d’anévrisme, un accident cardiovasculaire, une maladie infectieuse, une tumeur cérébrale, une encéphalopathie hépatique ou encore une crise d’épilepsie ; et bien sûr les maladies neurodégénératives, au premier rang desquelles la maladie d’Alzheimer.

Pour distinguer différents types de mémoire, encore faut-il au préalable avoir constaté chez les patients des troubles cognitifs et mnésiques hétérogènes, et ensuite avoir pu les rapporter à des perturbations neurologiques précises. L’un ne s’oriente plus dans sa ville mais sait retenir une suite de mots ; un autre ne reconnaît plus les visages mais peut réciter un poème par cœur. Pour chaque cas il doit bien se passer quelque chose dans les fibres ou les cellules du cerveau.

L’examen du patient est d’abord du ressort du médecin qui, pour évaluer le degré de perturbation des fonctions cognitives, va lui demander de répondre à des questions ou d’accomplir différentes tâches.

Le médecin soumet au patient une liste courte de mot pour qu’il la répète ; après quelques minutes, il vérifie s’il s’en souvient encore. Certains ne sauront pas répéter la liste de mots sans se tromper, d’autres ne se souviendront même pas qu’on la leur a soumise quelques minutes avant. « Quel jour est-on ? Où sommes-nous ? » A ces questions un malade d’Alzheimer ou un traumatisé crânien ne pourra répondre. L’interroger sur des événements du passé, voir s’il parvient à piocher dans ses souvenirs, permet de diagnostiquer une altération de la mémoire à long terme.

Il s’agit d’une des deux mémoires de Bergson, la « mémoire-souvenir », ce qu’on appelle aujourd’hui la mémoire explicite ou le souvenir pur. En ce qui concerne le malade d’Alzheimer, cette mémoire est particulièrement altérée, au contraire de la mémoire implicite ou procédurale, qui englobe les automatismes acquis, comme marcher, faire du vélo, nager (qui se superpose partiellement avec ce que Bergson nommait « la mémoire-habitude ») – qui reste, du moins avant l’ultime stade, intacte.

Le médecin sait que les troubles de la mémoire ne concernent pas que les souvenirs à court ou long terme. Il garde à sa disposition d’autres exercices qu’il soumettra aux patients : épeler des mots à l’envers ou leur propre numéro de téléphone ; nommer des objets communs, lire et écrire des phrases ; évaluer la capacité à comprendre des rapports spatiaux en faisant dessiner des objets ou des figures géométriques ; vérifier sa compréhension de la langue, le sens des mots et lui faire résoudre des problèmes mathématiques simples.

L’examen ne serait pas complet si le patient n’était pas interrogé sur sa propre perception des troubles qui l’affectent, sur la qualité de son sommeil, son alimentation et son humeur. A l’issue de ces tests de contrôle, et compte tenu de l’âge du patient, le médecin pose son diagnostic que des examens complémentaires, IRM et/ou ponction lombaire pour y prélever du liquide céphalorachidien, viendront compléter. Lui s’intéresse à la maladie ; le neurologue s’intéresse aux différentes circonscriptions du cerveau et à leur fonction – et notamment, dans l’exemple qui nous concerne, la mémoire. Il y a bien sûr quelque chose d’arbitraire dans la dénomination des types de mémoire. Il ne faut pas se laisser abuser et croire que telles circonvolutions du lobe temporal sont prévues pour la résolution de telle ou telle fonction mnésique. Il est en revanche prouvé qu’à chaque exercice mobilisant la mémoire, des réseaux neuronaux différents sont activés. A partir de là, on en a déduit qu’à certaines zones du cerveau correspondaient certains usages de la mémoire.


Les 5 types de mémoire


  • La mémoire de travail ou mémoire du présent est sollicitée en permanence puisqu’elle permet de mener une tâche actuelle à bien, autrement dit de se souvenir de ce qu’on est en train de faire – retenir un numéro de téléphone ou une phrase avant de l’écrire, monter un meuble, etc.

  • La mémoire sémantique concerne notre compréhension du langage, le sens des mots, la connaissance des objets, des personnes et du monde qui nous entourent.

  • La mémoire épisodique touche aux souvenirs personnels, à leur succession temporelle et à leur situation spatiale. Elle se constitue au plus jeune âge et finit par se transformer, à terme, en connaissances générales. C’est la mémoire la plus rapidement perturbée dans la démence ou la maladie d’Alzheimer.

  • La mémoire procédurale ou mémoire des apprentissages est celle sans laquelle nous devrions, à chaque fois, réapprendre : à marcher, à conduire, à faire du ski ou à jouer d’un instrument de musique.

  • La mémoire perceptive nous permet de retenir des images, de rendre familiers des lieux et des trajets, et donc de se souvenir des visages, des voix ou des villes.

Ces quatre derniers types de mémoires appartiennent à la mémoire à long terme, c’est-à-dire à la mémoire qui s’est constituée en quelque sorte à nos dépens et qui, pour au moins trois d’entre elles, n’exigent aucun effort tant les activités qu’elles recouvrent et rendent possibles sont devenues routinières.

Découvrez la gamme

Mémoire

+ Neuroprotection

NSP01 Mémoire et Neuroprotection

Problème de mémoire ? Moments de confusion ?

Conçu pour participer au maintien d’une bonne mémoire et apporter un effet neuroprotecteur, le nootropique NSP01 est formulé à partir d’une combinaison innovante de molécules issues de l’Huperzia serrata et de la vitamine B12.

Motricité

+ Neuroprotection

NSP02 450x450

Motricité difficile ? Tremblements ?

Conçu pour participer au maintien de la motricité, à la coordination des mouvements et apporter un effet neuroprotecteur, le nootropique NSP02 est formulé à partir d’une combinaison innovante de molécules issues d’Asparagus officinalis, de Glycine max et de la vitamine B9.

Sommeil

+ Neuroprotection

NSP06 450x450

Difficultés à dormir ? Sommeil interrompu ?

Conçu pour favoriser un sommeil réparateur et continu, et apporter un effet neuroprotecteur, le nootropique NSP06 est formulé à partir d’une combinaison innovante de molécules issues de la verveine, du romarin et de la vitamine B5.

Ménopause

+ Neuroprotection

NSP19 450x450

Bouffées de chaleur ? Sautes d’humeur ? Nervosité ?

Conçu pour diminuer les bouffées de chaleur, l’irritabilité et les troubles de la mémoire survenant lors de la ménopause et apporter un effet neuroprotecteur, le nootropique NSP19 est formulé à partir d’une combinaison innovante de molécules issues de Dioscorea villosa et de la vitamine B12.

Nos engagements

naturel-a-base-de-plantes
100% Naturel
À base de plantes
valide
Validé
Scientifiquement
france
Fabriqué
en France
sans-sterate-magnesium
Sans stéarate
de magnésium (e572)
enballage-recyclable
Emballage
100% recyclable
gelules-vegetales
Gélules
100% végétales
sans-gluten
Sans
Gluten
vetetarien
Convient
aux végétariens
sans-dioxyde-titane
Sans dioxyde
de titane (E171)
sans-dioxyde-titane
Sans colorants
artificiels
Icon Cb

Paiement sécurisé

Par Carte Bancaire, Stripe ou Chèque

Icon france svg

Fabriqué en France

Développer à Gardanne (près d’Aix-en-Provence)

icon livraison gratuite

Livraison Gratuite

En France métropolitaine à partir de 50€ d’achats

Icon recyclables

Emballages 100% recyclables

Gélules 100% végétales