Livraison OFFERTE  à partir de 50€ d'achats en France métropolitaine

Les 9 principaux symptômes de la maladie d’Alzheimer

Sommaire
madalie alzheimer

Pour ceux qui ne la connaissent pas encore assez, la maladie d’Alzheimer est une maladie neurodégénérative progressive qui affecte la mémoire, les fonctions cognitives et le comportement. Pour une détection précoce et une prise en charge appropriée, il est bien sûr important de bien comprendre les symptômes de cette maladie. Voici justement l’essentiel à savoir sur ce sujet.

Les signes précurseurs

Connaître les symptômes de la maladie d’Alzheimer fait bien sûr partie des connaissances à avoir avant toute installation en infirmière libérale. Ainsi, il faut savoir qu’avant que les symptômes de cette maladie ne deviennent évidents, il peut y avoir des signes précurseurs subtils. Ces signes comprennent notamment des oublis fréquents, la difficulté à se rappeler des informations récemment apprises, la désorientation dans le temps et l’espace et des problèmes de planification et d’organisation. À noter qu’ils peuvent être facilement négligés, mais ils sont souvent les premiers indicateurs de la maladie.

La perte de mémoire à court terme

Parmi les symptômes les plus caractéristiques de la maladie d’Alzheimer, on compte tout d’abord la perte de mémoire à court terme. Les patients peuvent donc avoir du mal à se rappeler des événements récents, des noms des personnes et des lieux, et même des conversations récentes. Cette perte de mémoire peut entraîner des difficultés dans la vie quotidienne, telles que la gestion des tâches et des rendez-vous.

La confusion et la désorientation

Ces symptômes sont courants chez les patients atteints de cette maladie. Ces individus sont susceptibles de se perdre dans des endroits familiers, oublier la date ou la période actuelle, et ne pas reconnaître les membres de leur famille. Il est important de souligner que cette confusion peut être source de détresse pour les patients et leur entourage.

Les changements de comportement et d’humeur

Les patients atteints de la maladie d’Alzheimer présentent aussi des changements de comportement et d’humeur. Plus concrètement, ils peuvent devenir anxieux, dépressifs, agités, voire même agressifs. Ces symptômes peuvent rendre la communication et la gestion des soins plus complexes pour toute infirmière libérale installation.

Les difficultés de communication

La maladie en question peut également affecter la capacité des patients à communiquer efficacement. Ils peuvent avoir des difficultés à trouver les mots appropriés, à suivre une conversation ou à comprendre le langage. La perte de mémoire peut d’ailleurs entraîner des répétitions constantes de questions ou de déclarations.

Les problèmes de motricité et de coordination

Au fur et à mesure que la maladie progresse, les patients peuvent rencontrer des problèmes de motricité et de coordination. Ils peuvent, entre autres, avoir des difficultés à s’habiller, à manger ou à effectuer des tâches quotidiennes, telles que se brosser les dents. Cette perte d’autonomie physique constitue un aspect important de la maladie.

La détérioration des fonctions cognitives

La maladie d’Alzheimer entraîne en outre une dégradation progressive des fonctions cognitives. Les patients peuvent avoir des difficultés à résoudre des problèmes, à prendre des décisions, à effectuer des tâches complexes et à maintenir leur attention. Cette perte de compétences cognitives peut bien évidemment entraîner des difficultés dans la vie quotidienne.

Les hallucinations et les délires

Dans les stades avancés de la maladie, certains patients risquent également de développer des hallucinations, c’est-à-dire percevoir des choses qui n’existent pas. Il est aussi possible qu’ils délirent. Il se peut alors qu’ils aient des croyances fausses et irrationnelles. À noter que ces symptômes peuvent ajouter à la confusion et à la détresse des patients.

La perte d’indépendance

À mesure que la maladie progresse, la perte d’indépendance devient enfin de plus en plus prononcée. À ce stade, les patients ont besoin d’une assistance constante pour les tâches quotidiennes, et leur autonomie diminue. Cela constitue une source de frustration et de tristesse pour eux et leurs proches.

Partager sur les réseaux

Ces articles
peuvent vous intéresser

Démence Parkinson
NEUROSCIENCES

La démence parkinsonienne

Des symptômes couramment associés à la maladie de Parkinson, les troubles moteurs passent souvent avant les troubles cognitifs : tremblements, lenteur

Lire plus
Panier
Connexion

Pas encore de compte ?

Facebook Instagram YouTube linkedin
Popular requests:
Taper quelque chose pour voir des articles.
0 items Panier
Mon compte